• Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles du site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Flux RSS des actualités - ADREXO-FO

Extranet - Connexion

 QUAND  ADREXO  ENGRAISSE  COLIS  PRIVÉ

col4 Syndicat FO au service des salariés d'ADREXO - Distributeurs colis - Results from #2

Les actionnaires se gargarisent, à qui veut bien les entendre, du succès de Colis Privé et de l'explosion
de son CA en 2020, merci Covid et confinement, au point d'envisager une introduction en bourse.

Mais quelle réalité les chiffres nous cachent-ils ?

Colis Privé, bon résultat, beaux salaires.

En 2019, bénéfice : 2.046.542€, enfin positif, bravo !
En 2020, nous n'avons pas encore les résultats, mais le bénéfice devrait dépasser les 10 millions.
C'est bien, n'est-ce pas ?
En 2018, nous remarquions salaires + charges = 16.409.824€ pour 380 salariés, soit 3.600€ bruts
mensuels par salarié et donc 2.600€ nets (en moyenne).
De quoi se plaint-on, ne sont-ils pas bien payés les salariés de Colis Privé ?
Sauf que dans le bilan n’apparaîssent pas les 1.000 petites mains du quotidien qui font bouillir la marmite,
les chauffeurs livreurs.
Et pour cause!

Colis Privé et le chauffeur livreur "polonais".

col2 Syndicat FO au service des salariés d'ADREXO - Distributeurs colis - Results from #2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Car si Colis Privé sous traite une infime partie de la livraison auprès de particuliers, l'essentiel du travail ingrat est effectué par des distributeurs, les citrons que l'on presse, détachés d'Adrexo.

Les salariés de Colis Privé, ainsi que les chauffeurs livreurs des sous-traitants particuliers, sont sous conditions
"Convention Collective Transports", très avantageuse, avec primes, paniers repas etc...
Et alors, objecterez-vous, il est où le problème ?
L'astuce, où plus précisément la "magouille", consiste à sous-traiter la livraison de colis par Adrexo
qui fournit du personnel bon marché, tout bêtement des distributeurs exploitables et corvéables à merci,
promus chauffeurs livreurs de colis et rémunérés comme des distributeurs de publicités,
sous conditions "Convention Collective de la Distribution Directe", qui n'a pour avantages que ses propres inconvénients.

Ces valeureux livreurs bénéficient cependant d'un contrat temps plein, mensualisé, et passent ainsi
d'un temps partiel de misère à un temps plein de double misère.
Par contre, avantage non négligeable, un véhicule Adrexo en parfait état leur est fourni, mais qu'ils doivent entretenir durant leur temps de repos ; ils n'auront tout de même pas le beurre et l'argent !
Donc, à part les pannes, pas de souci de kilomètres non payés.

Et alors, objecterez-vous, il est où le problème ?

 

Résumons :1495090 Syndicat FO au service des salariés d'ADREXO - Distributeurs colis - Results from #2

C’est ainsi qu'Adrexo pleure ses pertes et alimente les bénéfices de Colis Privé.

- Adrexo fournit et entretien le local et paie le loyer...enfin, parfois !
- Adrexo fournit et entretien les véhicules, enfin, ce qu'il en reste !
- Adrexo fournit le personnel de livraison en piochant parmi les distributeurs et le paie au rabais.
Pour eux, c'est le changement dans la continuité.
Mais Colis Privé encaisse les chèques des clients.
Mais l'encadrement de Colis Privé, sédentaire, qui reste dans les bureaux, est sous Convention Collective Transports, alors que les roulants sont eux convention "distribution". Allez savoir !Toute comparaison avec telle entreprise de transport qui emploie des chauffeurs polonais sous-payés pour remplir son portefeuille ne serait que pure coïncidence.

Ainsi, chez Colis Privé, Dupont devient Duponski, Durand... Duranski, et Paul...Polanski !

FORCE OUVRIÈRE DÉFEND AUSSI LES CHAUFFEURS LIVREURS DE COLIS.

                      Aux élections CSE du 11 au 16 mars,

 

votfo Syndicat FO au service des salariés d'ADREXO - Distributeurs colis - Results from #2

 

 

 

 

 

Copyright © 2019 - 2021 adrexo-fo.org. Tous droits réservés.
Directeur de la publication :
Monsieur Thierry Noleval, secrétaire général du SNPEP-FO
131 rue damremont - 75018 Paris

--

Webmestre : contact@stanislasberrou.fr - Design/hébergement : Stanislasberrou.fr