• Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Juridique

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles du site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Flux RSS des actualités - ADREXO-FO

Extranet - Connexion

PAIEMENT TRI COURRIER : ALERTE !!!

enf Syndicat FO au service des salariés d'ADREXO - Juridique

Paiement tri courrier, prémices d'un nouvel enfumage majeur ?

Nous cachons notre joie en constatant qu'enfin la direction admet que le classement du courrier à la voie est une étape primordiale pour une distribution de qualité.
De ce fait, elle propose un "process" : comment y échapper sachant que sans process l'entreprise se trouverait totalement bloquée et les managers perdus ?
Cette méthode, que nous vous présentons, ressemble à ne s'y méprendre au classement efficace des plis électoraux "Propaganda", mais la rémunération en moins.

COTÉ PLUS DU PROCESS :

1 - "Une procédure de tri du courrier sera remise aux distributeurs. La formation des distributeurs à cette procédure de préparation du courrier relève d'un acte managérial".
* Notre avis: les distributeurs classent le courrier depuis bientôt 2 ans, chacun à sa convenance et nous ne voyons pas très bien ce qu'un manager, qui n'a jamais distribué de courrier, va apporter de plus en la matière!
2 –"Les courriers adressés seront remis aux distributeurs triés par n° de secteur, émetteur (client), mot directeur du nom de rue (ordre alphabétique), n° de rue et bâtiment (ordre croissant)".
* Notre avis: les adressés triés par secteur et client, c'est déjà le cas.
Rues classées par ordre alphabétique, n° rue et bâtiment par ordre croissant, c'est génial, mais nous demandons à voir. Qui va effectuer ce classement ? Nos manutentionnaires ? Nous manquons déjà cruellement de personnel et le seul nom d'Adrexo n'attire pas les postulants.
3 –"L'entreprise fournira aux distributeurs les moyens matériels pour exécuter les opérations de préparation du courrier : contenants, élastique et post-it".
* Notre avis: une fois de plus on nous vend du rêve, sachant toutes les difficultés que nous avons eues pour obtenir des sacoches, des chariots de qualité et même des badgeuses, et nous constatons encore ce jour l'impossibilité d'avoir...des élastiques pour attacher les paquets de poignées.

COTÉ DANGER DU PROCESS :

"Le seuil déclencheur d'un tri du courrier, estiméà 100 courriers, devra être précisé par des mesures de terrain...et la méthode de mesure du temps reste à définir".
* Notre avis: nous retombons là dans les prémices des embrouilles habituelles et systémiques mises en place par les patrons pour éviter de payer temps réel, avec le retour du fameux algorithme.
C'était le cas avec la Convention Collective et un temps préquantifié payé au rabais par non respect
de l'annexe III ; c'est le cas du temps théorique rabaissé par non respect de l'article 4-1 de l'accord du 4 juillet 2016, mais la badgeuse sauve la mise, et pour le paiement du classement du courrier,
il nous sera proposé un accord ayant pour but final de payer...le moins possible !
Comment ? Déjà, pourquoi ce seuil de 100 courriers ?
- Un secteur avec 150 plis sera payé or un secteur identique mais découpé en 3 cumulera 150 plis
soit 3 fois 50 et donc pas de classement payé, à travail égal . Embrouille !
Et lorsqu'il y aura 2 distributions par semaine, la quantité courriers sera divisée pour éviter au maximum d'atteindre 100, avec pourquoi pas report d'une semaine sur l'autre.Embrouille bis !
- Actuellement, la moyenne, constatée par les distributeurs habituels et chevronnés, est de 17 minutes pour trier 100 plis, avec des nuances en fonction des secteurs à prédominance habitat collectif, mixte ou rural allant ainsi de 16 à 20 minutes.
Et pour 50 plis cette moyenne s'établit entre 7 et 9 minutes en fonction de la typologie.
Il faudra donc que la direction nous explique clairement pourquoi elle refuserait de payer 7 minutes de tri alors qu'elle ne se gêne pas pour écrêter 7 minutes pour immobilité souvent provoquée,un comble, par la distribution du courrier.Embrouille ter !

CONCLUSION:

Si 7 minutes et plus d'immobilité ne sont pas payées car considérées comme n'étant pas travaillées, à contrario 7 minutes et plus de tri courrier doivent être payées et de règle générale, tout temps travaillé doit être payé !!!
FORCE OUVRIÈRE y veillera et refusera de signer l'accord qui nous sera proposé s'il ne préserve pas l'intérêt des distributeurs, lassés de toujours donner pour peu recevoir !

coua Syndicat FO au service des salariés d'ADREXO - Juridique

 

 

 

 

Copyright © 2019 - 2021 adrexo-fo.org. Tous droits réservés.
Directeur de la publication :
Monsieur Thierry Noleval, secrétaire général du SNPEP-FO
131 rue damremont - 75018 Paris

--

Webmestre : contact@stanislasberrou.fr - Design/hébergement : Stanislasberrou.fr